Pause Lecture: Qui est-tu Alaska? de John Green

Synopsis:

Miles Halter a seize ans et n’a pas l’impression d’avoir vécu. Assoiffé d’expériences, il décide de quitter le petit cocon familial pour partir loin, en Alabama au pensionnat de Culver Creek. Ce sera le lieu de tous les possibles. Et de toutes les premières fois. C’est là aussi, qu’il rencontre Alaska. La troublante, l’insaisissable et insoumise, drôle, intelligente et follement sexy, Alaska Young.

 Mon Avis:

J’ai vraiment adoré me plonger dans ce livre des premières fois, John Green est vraiment un auteur de grands talents. Je l’avais déjà découvert grâce à Nos Étoiles Contraire qui avait été un véritable coup de coeur et il ne m’a pas déçu avec ce livre. Il arrive à nous transporter dans le pensionnat de Culver Creek, à la rencontre d’Alaska, Miles (surnommé Le Gros), le Colonel, Takumi, Lara et tous les autres pensionnaires de Culver Creek. L’histoire est rythmé, touchante, comme tous les romans de John Green, il nous fait vraiment réfléchir sur la vie, j’ai adoré découvrir les dernières paroles de nombreuses célébrités grâce à la passion de Miles pour les dernières paroles. Il nous fait aussi découvrir leur vie au sein du pensionnat, on se croirait vraiment avec eux là-bas, à manger des Tortifritte, fumer et bavarder dans le coin fumeur, faire des blagues dirigées par la brillante Alaska, enterré les bouteilles d’alcool pour qu’on ne les découvre pas, des choses en soi assez simple mais dont John Green arrive à les transformer en choses extraordinaire, magique. Il a également le don de nous faire rire, puis la page d’après de nous faire pleurer, c’est vraiment devenu l’un de mes auteurs préférés.

Au niveau des personnages, j’ai adoré le côté bordélique, lunatique, à moitié bipolaire d’Alaska, cette fille nous fait vraiment tourner en bourrique, et est vraiment très mystérieuse. Sinon j’ai aussi bien aimé Miles, plus calme, très touchant avec son histoire et toujours à la recherche de son « Grand Peut-être », j’ai un peu moins aimé le Colonel, même si au fond ce personnage est aussi très bien écrit. On sent vraiment que l’amitié que partagent ces personnages est intense, et je pense qu’ils n’oublieront jamais leurs années à Culver Creek.

Ma Note: 17/20

Et je vous laisse avec une petite citation que j’adore « On passe sa vie coincé dans le labyrinthe à essayer d’en sortir, en se régalant à l’avance de cette perspective. Et rêver à l’avenir permet de continuer, sauf qu’on ne passe jamais à la réalisation. On se sert de l’avenir pour échapper au présent »

 

Publicités

2 réflexions sur “Pause Lecture: Qui est-tu Alaska? de John Green

  1. naanaash dit :

    Pour moi ça n’a pas été véritablement un coup de coeur. Après avoir lu Nos étoiles contraires (qui a été un véritable coup de coeur pour moi), je m’attendais à quelque chose de grandiose et c’est vrai que j’ai été un peu déçue. Mais bon, malgré tout ça, ça reste une lecture agréable 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s